pêche en surface poisson sort de l'eau leurre flottant topwater

21 Conseils pour une Pêche en Surface Efficace

Si vous avez déjà pratiqué la pêche en surface pour attraper du Brochet, du Black-Bass, de la truite ou même du Bar en mer, vous savez à quel point cela peut être excitant. Quel plaisir d’anticiper une touche puis de voir un poisson crever la surface pour bondir sur votre leurre de surface.

Même si les leurres de surface sont faciles d’utilisation, il y a quelques conseils, trucs et astuces qu’il faut connaitre. J’aimerais les partager avec vous pour vous aider à vous améliorer. Ces conseils peuvent s’appliquer en mer comme en eau douce.

Note : Les conseils suivants ne sont pas dans un ordre particulier. Après, faites en ce que vous voulez !

#1 – La plus grosse erreur aux leurres de surface…

Pêche en surface leurre chinois

L’une des plus grosses erreurs que font les pêcheurs lorsqu’ils utilisent un leurre de surface, c’est d’être trop rapides au moment de ferrer un poisson.

Et vous savez comment je le sais ? … Et oui, j’ai fait aussi plein de fois cette erreur et ça m’arrive encore de temps en temps. Vous voyez l’eau s’agiter et votre instinct naturel vous dit de ferrer de suite. Mais en réalité, ce qui se passe en ferrant trop tôt, c’est qu’on éloigne le leurre du poisson avant même qu’il ne puisse le toucher.

Le meilleur conseil que je peux vous donner c’est de bien s’assurer de sentir le poids du poisson avant de le ferrer.

#2 – Enlevez l’anneau brisé de vos leurres de surface.

OK, OK, OK ce conseil est discutable, mais d’expérience, je trouve qu’il est toujours préférable d’enlever l’anneau brisé de la plupart des leurres de surface.

Pourquoi ? Pour deux raisons : Premièrement, parce que l’anneau fendu ajoute du poids à l’avant de l’appât. Ce qui le fait plonger plus qu’il ne le ferait sans lui. Deuxièmement, si votre leurre a trop le nez dans l’eau, vous allez compensez avec une canne haute et ça, c’est pas terrible du tout pour ferrer au mieux le poisson.

Je sais bien qu’un anneau fendu est très léger, mais chaque grammes compte quand il s’agit de présenter parfaitement votre leurre de surface.

Au moins n’utilisez pas d’agrafes…

Donc, si vous voulez obtenir plus d’attaques, essayez d’enlever l’anneau fendu et utilisez un nœud en boucle (voir le conseil #9).

#3 – Utiliser un bas de ligne flottant avec des leurres de surface.

C’est une autre astuce beaucoup discutée sur les forums, mais d’expérience, voici mon avis:

Un bas de ligne au fluorocarbone a tendance à couler plus facilement que le bas de ligne nylon.

Et si votre bas de ligne s’enfonce rapidement, cela fera plonger votre leurre de surface un peu plus qu’il ne le devrait.

#4 – Utiliser un bas de ligne costaud.

Cette astuce simple est d’utiliser un fil de pêche de bonne résistance. Bien que je n’ai pas fait de test formel pour savoir à quel point ces bas de ligne « extra résistant » sont plus résistants, elle résistera mieux qu’un bas de ligne classique.

#5 – La couleur de votre bas de ligne n’a PAS d’importance.

tresse de peche

Ouais, je l’ai dit… La couleur de votre bas de ligne n’a pas d’importance lorsque vous pêchez avec des leurres en surface.

C’est une autre raison pour laquelle la ligne fluorocarbone « translucide » n’a pas d’avantage par rapport au nylon lorsqu’il s’agit de pêche en surface.

Pourquoi ? Parce que lorsque la ligne est près de la surface de l’eau et que les poissons regardent vers le haut, soit ils voient la ligne à contre-jour au-dessus, soit ils ne la voient pas.

Attention : Ce n’est pas pareil lorsque le montage et le bas de ligne sont présentés aux poissons devant leurs yeux au fond d’une eau cristalline…

#6 – La longueur idéale d’un bas de ligne est d’environ 60cm.

Ont dit tout et n’importe quoi sur les longueurs de bas de ligne. Elle peut être plus longue ou plus courte pour certaines situations, espèces de poissons, etc… En général, j’aime garder un bas de ligne court.

Et ce pour 3 raisons:

  1. Cela me donne assez de longueur pour protéger ma tresse de la bouche du poisson
  2. Je peux lancer sans avoir à me demander si mon nœud de raccord va passer dans les anneaux de ma canne à pêche. Si ça bloque, vous savez déjà ce qui risque de se passer…
  3. Je sens mieux mon leurre et la touche puisqu’il y a moins d’élasticité.

A voir aussi : Les meilleures tresses AliExpress

#7 – Animez votre leurre canne à pêche basse.

eclaboussure dans leau dun poissonEn général, plus la pointe de votre canne à pêche est basse, mieux c’est lorsque vous récupérez un leurre de surface.

Si votre canne est trop haute, elle tire complètement le nez de votre leurre hors de l’eau (ce qui n’est pas très naturel). Cela nuit également à l’action de votre leurre.

En cas de doute sur l’animation d’un leurre de surface, gardez la pointe de votre canne basse pour obtenir plus de touches et d’attaques (surtout lors d’animations Walking The Dog).

#8 – La longueur de votre canne facilite l’animation

J’utilise habituellement une canne à pêche de 2m20 lorsque je pêche en surface.

A dire vrai, la longueur de la canne à pêche dépendra aussi d’où vous pêchez.

Comme je l’ai mentionné dans le conseil #7: vous voulez que votre canne soit basse, donc si vous êtes assis en kayak (par exemple), une canne courte avec un talon court rendra votre pêche en surface beaucoup plus facile.

Je suis descendu jusqu’à une canne de 1m80 quand je pêche en kayak par souci de confort.

#9 – Utilisez des nœuds en boucle avec la plupart des leurres de surface

leurre noeuds meilleur pour le walking the dog

Nœud en boucle = plus d’animations = plus de touches et d’attaques

C’est LO-GI-QUE…

Un nœud en boucle donne au leurre de surface plus de liberté pour faire ce qu’il est censé faire. C’est à dire simuler un poisson qui s’échappe ou qui est en difficulté… Bref, qui s’agite énormément.

Comme je l’ai mentionné dans le conseil #2, je recommande fortement d’enlever l’anneau fendu et d’utiliser juste un nœud en boucle non-coulissante. Vous devriez alors voir votre nombre de touches augmenter.

Note : Entre le nœud Rapala et le noeud Kreh Loop j’ai une légère préférence pour le Kreh Loop qui n’accroche pas les herbes.

A voir aussi : Réaliser facilement un noeud Kreh

#10 – Pas de nœud en boucle pour les leurres de surface à récupération linéaire

Le seul moment où je n’utilise pas de nœud en boucle, c’est lorsque je pêche en surface avec un leurre à récupération linéaire.

Si vous pêchez avec ce type de leurres (comme une grenouille d’eau ou autres whopper poppler), vous n’avez pas besoin d’animations latérales, donc un nœud classique fera l’affaire.

A voir aussi : 8 Noeuds de pêche indispensables

#11 – Essayez le stop and go

En plus du « walking the dog », l’une de mes méthodes préférées pour déclencher les attaques sur un leurre de surface est la technique dîtes du « stop and go ». C’est très simple.

En effet il suffit de faire éclabousser le leurre, de le laisser s’arrêter quelques secondes, puis de recommencer. Facile! Mais terriblement efficace.

#12 – Maintenir une récupération régulière.

eau déplacée par un leurre de surface

Il arrive souvent qu’un poisson crée simplement une éclaboussure juste derrière le leurre.

Lorsque cela se produit, il est très important de garder votre sang-froid et de continuer une récupération régulière jusqu’à ce que le poisson le gobe enfin et que vous puissiez ferrer.

Certains poissons frappent souvent la surface de l’eau plusieurs fois pendant la récupération, et parfois même à vos pieds avant que vous ne sortiez l’appât de l’eau. Lors de la récupération du leurre, soyez vigilant jusqu’au bout, car les poissons mordront parfois à la dernière seconde.

Je vois de nombreux pêcheurs du bord qui lancent un leurre de surface et lui donnent quelques secousses, le ramène, puis l’envoient de nouveau tout en restant immobile… Soyez mobile et changez de poste ! Plus vous couvrirez d’eau, plus vous aurez de chances d’attraper un poisson.

#13 – Regardez derrière votre leurre

pêche en surface
Et gardez votre leurre sur l’eau…

Vous voulez savoir quand vous êtes sur le point de déclencher une attaque ? Il suffit de regarder directement derrière votre leurre pendant que vous le récupérez.

Parfois (selon le type de poisson), vous verrez un remous ou un sillage derrière le leurre au fur et à mesure que vous le ramènerez.

Il est important de ne pas paniquer si vous voyez un poisson suivre le leurre. Continuez à faire ce que vous faisiez jusqu’à ce que vous sentiez le poids du poisson. En effet, trop de poissons sont manqués lorsqu’un pêcheur anxieux commence à changer les choses ou à essayer de ferrer trop tôt parce qu’il (ou elle) voit un sillage juste derrière le leurre.

#14 – Le but : ressembler à un poisson blessé.

Il y a beaucoup de théories différentes sur la meilleure façon d’animer un leurre de surface.

Mais gardez toujours cela à l’esprit : Le but ultime est de faire en sorte que votre leurre ressemble à un poisson blessé, chassé ou en difficulté près de la surface de l’eau.

Si vous voulez être vraiment bon à la pêche en surface, prenez le temps d’observer comment un poisson blessé ou chassé peut se déplacer.

#15 – Ayez toujours un leurre souple prêt.

sand eel leurre chinois souple gearSoyons honnêtes, nous aimons tous voir des attaques en surface. Cependant, certains jours, les poissons ne veulent tout simplement pas de votre leurre de surface… C’est la vie…

Dans de tels cas (où je peux voir des sillages ou des attaques manquées sur mon leurre), j’aime avoir un leurre souple prêt à être lancé là où je vois le poisson.

Votre meilleur pari sera de faire plonger votre leurre souple sur la trajectoire précédemment empruntée par votre leurre de surface.

Voici un lien direct vers quelques-uns de mes leurre souples préférés

#16 – Remplacer les hameçons triples par des simples

Comme certain d’entre vous, j’ai toujours pensé que pêcher avec un hameçon triple c’était trois fois plus efficace… C’est logique : trois hameçons valent mieux qu’un.

Mais pourtant, et après de nombreux essais, j’en suis venu à croire qu’un seul hameçon est la voie à suivre.

Premièrement, cela diminue le nombre d’hameçons qui volent autour de votre bateau, vos coéquipiers ou dans votre peau… Deuxièmement, il vaut mieux ferrer solidement un poisson sur un hameçon plutôt que de le ferrer légèrement sur trois…

A voir aussi : Remplacer et aiguiser ses hameçons.

#17 – C’est la couleur située sous votre leurre de surface qui est importante.

J’ai toujours été stupéfait par le nombre de coloris disponibles pour les leurres de surface. Je vais essayer d’éclairer votre choix pour améliorer votre pêche en surface.

Vous avez peut-être remarqué, le bas de la plupart des leurres de surface ont la même couleur : LE BLANC !

Effectivement, c’est logique car la plupart des proies qu’un poisson rechercherait à la surface ont un ventre blanc. C’est le cas par exemple des poissons fourrage, grenouilles, serpents, rongeurs, tortues, etc. Ainsi, un leurre avec un ventre blanc sera toujours le meilleur choix par défaut pour la surface. Ce conseil est valable en eau douce comme en mer.

Ce que vous remarquerez aussi, c’est que les fabricants de leurres font des dessus de leurres les plus colorés possibles. Cependant, gardez à l’esprit que cette partie du leurre est à peine visible par les poissons…

La seule couleur à laquelle je fais vraiment attention est la couleur des flancs du leurre. C’est d’autant plus vrai s’il s’agit d’un leurre sur lequel je vais appliquer une action « walking the dog ».

Un leurre avec des côtés réfléchissant est idéal pour envoyer des reflets le plus loin possible. Mais encore une fois, la couleur du ventre va être la plus importante.

Gardez bien à l’esprit que le poisson ne verra qu’une silhouette de l’appât lorsqu’il regarde vers le haut.

#18 – Les meilleur coloris pour la pêche en surface

Vous voulez connaître la façon simple de choisir le meilleur coloris pour votre leurre de surface ?

Voici la formule :

Les jours sombres et nuageux, optez pour une couleur plus foncée comme le noir.
Par temps clair et ensoleillé, optez pour une couleur plus claire comme le blanc.

Plutôt simple, n’est-ce pas ?

#19 – Un leurre de surface noir et un autre blanc

Avec ces deux leurres vous pouvez répondre à toutes les situations.

C’est cette vérité que la plupart des vendeurs de leurres ne voudraient pas que vous sachiez…..

Simplifiez votre matériel de pêche : Vous n’avez pas besoin de 100 leurres de surface dans votre boîte.

Et comme je l’ai déjà indiqué sur le conseil #18, tout ce dont vous avez besoin est un leurre noir (ou foncé) et un leurre blanc. Et peut-être un leurre translucide pour certains cas particulier.

Après, nous avons tous un peu la « collectionnite« . Cette maladie  touche particulièrement les pêcheurs en les forçant à acheter une quantité incroyable de leurres. Autant vous dire que certains ne verront jamais l’eau 😉

#20 – Le meilleur moment de la journée pour la pêche en surface

COnseil pour la pêche en surface

Tous les conseils précédents ne sont pas très importants si vous ne pêchez pas au bon moment.

Voici quelques conseils à ce sujet :

La surface de l’eau est un endroit très stratégique où les poissons prédateurs peuvent piéger leurs proies. Tout ce qu’ils vont chasser n’aura plus qu’une direction possible pour s’échapper : descendre.

Une proie est également plus facile à attraper par surprise lorsqu’elle est attaquée par le dessous.

Comme le carnassier doit lever les yeux pour attaquer sa proie, la pêche en surface sera la plus productive durant ces périodes de faible luminosité :

  • Tôt le matin
  • Jours de ciel couvert
  • Un passage nuageux lors d’une belle journée
  • Juste avant le coucher du soleil
  • Juste avant ou juste après une tempête

Pourquoi ces moments?

Prenons un exemple concret : Imaginons ensemble un supermarché sans toit par dessus et avec les conditions suivantes :

  • Un grand soleil et pas d’ombre
  • Vous n’avez pas de lunettes de soleil ou de casquette
  • Tout ce que vous cherchez est sur la dernière étagère du haut
  • et les étagères sont translucides et transparentes…

Alors, vous tiendriez combien de temps dans cet épicerie ?

Vous avez compris? Je suis prêt à parier que vous allez attendre que le soleil se couche. Ou que vous irez faire vos courses tôt le matin quand le soleil commence à se lever.

Il en va de même pour le poisson. Personne n’aime regarder le soleil.

Cependant, cela ne fait pas de mal d’essayer de lancer un leurre de surface au milieu de la journée. Surtout si il y a un gros nuage pour couvrir le soleil pendant quelques minutes. En tout état de cause, ne vous attendez pas à une pêche en surface exceptionnelle au milieu de journée lorsque le ciel est dégagé.

#21 : Soignez votre approche !

Si vous pêchez en surface les poissons sont à la surface et très vigilants. En mer, je vois des pêcheurs qui arrivent en faisant du bruit dans les cailloux, très visibles… Ce n’est pas payant : Soyez très discret en ne laissant pas votre silhouette projeter votre ombre là ou vous aller pêcher, en arrivant avec le moteur au ralenti, en ne jetant pas l’ancre comme une brute… Tous ces détails vous feront gagner en efficacité.

#Bonus : Le teaser !

Vous êtes encore là ? Bravo, c’est que vous êtes un vrai passionné de la pêche en surface !!! Voici peut-être la meilleure astuce, mais ne le répétez pas : Ajouter à 50 cm  devant votre leurre principal un plus petit leurre. Ce peut-être une crevette, un raglou ou n’importe quel leurre souple plus petit. Ainsi, vous simulerez un poison chassant un autre et ça réveille les instincts des carnassiers les plus difficiles. Personnellement, je dirais qu’une fois sur trois environ, le poisson vient croquer mon teaser…

Conclusion sur la pêche en surface

Quel conseil allez vous appliquer ? Avez-vous d’autres conseils sur la pêche en surface que j’ai oublié et que vous aimeriez partager ?

Êtes-vous en désaccord avec l’un ou l’autre de ces conseils ? Dites-le moi. Je serais ravi d’échanger sur le sujet avec vous

A voir aussi : Quelques leurres intéressants pour le Bar

Envoyez cet article à vos amis pêcheurs !

2 Comments

  1. julien18 mai 2019

    Très intéressant ce bel article.
    Il recroise les choix que j’avais déjà pris… à cela près que je ne connaissais pas le « teaser ».
    Est t’il applicable à la pêche du bord de mer (que je pratique essentiellement)? …pour ne pas prendre de poids, est t’il possible d’ajouter une mouche avec un simple hameçon, ou une cuillère légère selon toi?

    Autre chose, je pêche dans des endroits très rocailleux (Charente maritime), il y a t’il une astuce pour ne pas accrocher (algues ou rocher) en grattant avec un leurre souple, mais sans avoir recourt à un hameçon texan pour lequel je n’ai pas trop d’affinités.
    (il me semble avoir vu une bidouille avec du fil).

    Sinon, super, continues…et merci pour ce site qui est des plus complet (drôle et bien écrit de surcroît) !

    Julien

    Répondre
    1. Norbert18 mai 2019

      Merci beaucoup pour ton commentaire julien!
      Pour le teaser un petit leurre sans poids suffit. Même si il est pas toujours dans l’eau ça fait quelques éclaboussures de plus et c’est intéressant pour les poissons.
      Pour les algues c’est malheureusement le sort de tous les pêcheurs. Il y a des pêcheurs qui fixent un fil de nylon de gros diamètre sur l’hameçon mais je n’ai jamais essayé…

      Répondre

Laisser un commentaire

Scroll to top