7 conseils pour améliorer sa pêche en kayak

Pêche en Kayak : 7 Conseils pour devenir Meilleur

La pêche en kayak est à la mode depuis quelque temps et il a beaucoup de raisons à cela. En effet, les kayaks sont beaucoup moins chers que les bateaux à moteur traditionnels et ils permettent aussi aux pêcheurs d’accéder à des eaux moins pêchées et plus éloignées. De plus, ils peuvent être équipés d’une quantité d’équipements inimaginable !

Cette engouement a donné lieu à de nombreux articles écrits sur la façon d’équiper son kayak afin d’avoir l’engin de pêche idéal, quels kayaks acheter pour la pêche et les types d’accessoires qui vous aideront à équiper le bateau lorsque vous serez en mer pour la pêche en kayak.

Pêcheur sur son kayak de pêcheCependant, ce que je n’ai pas trouvé, c’est un discours approfondi sur les mécanismes de la pêche en kayak. Par exemple, ce qui va changer par rapport à la pêche à bord d’un bateau. Vous êtes plus près de l’eau, un peu moins stable, assis et à la merci du vent et du courant. Ce sont autant de facteurs qui exigent une approche un peu différente de la pêche « classique ».

Nous vous donnons ces quelques conseils pour pêcher en kayak – de la maîtrise de l’embarcation à la mécanique du lancer en passant par l’animation de vos leurres et votre sécurité.

1. Apprenez à lancer d’une main

pêcher a une mainIl s’agit peut être de l’ajustement le plus difficile pour les pêcheurs à la ligne habitués à pêcher de la berge ou d’un bateau. Même les kayaks les plus imposants n’offrent pas beaucoup d’espace entre votre siège et la surface de l’eau – ce qui fait que le lancé à deux mains standard est une manœuvre risquée. La plupart du temps, les kayakistes expérimentés lancent d’une seule main. Il est donc important de se préparer en conséquence. Oubliez la canne à pêche super lourde et optez pour des combos plus légers et des techniques plus fines. N’oubliez pas que pour la pêche en kayak une canne à pêche avec un talon court sera bien plus confortable.

2. Pagayer à une main

paguaie de kayakTout comme le lancé à une main, savoir manier une pagaie d’une seule main demande de l’habileté mais peut vous permettre de sortir de situations pas toujours évidentes. Pagayer en kayak est simple à deux mains, même pour les pêcheurs les moins expérimentés. Mais que faire quand on combat un poisson d’un coté et qu’il faut manœuvrer pour éviter un obstacle ? Entraînez-vous à verrouiller le manche de votre pagaie le long de votre avant-bras, cette technique permet de l’utiliser comme une pagaie de canoë.

3. Utilisez vos pieds

pied dans leau en kayakCela peut sembler bizarre, mais vous seriez surpris de voir comment des pêcheurs expérimentés utilisent leurs pieds en kayak d’une manière ou d’une autre pour pêcher. Si votre embarcation est assez étroite, vous pouvez l’utiliser comme gouvernail pour orienter votre dérive dans le courant. Il peut aussi servir d’ancre lorsque vous pêchez dans des zones peu profondes. Placez simplement un pied dehors et laissez votre pied agir comme une ancre. Les pieds sont également parfaits pour relancer le bateau à partir d’un rocher ou de tout autre obstacle pendant que vos mains sont occupées à combattre un poisson.

4. Lancer pour se diriger

leurre AliExpress à bavette pas cherLes leurres qui offrent une résistance comme les leurres à bavette peuvent en fait être utilisés pour aider à diriger un kayak léger. Si vous pêchez à partir d’un kayak léger, vous réaliserez rapidement que cette simple résistance du leurre tire votre bateau dans la direction où vous avez lancé votre leurre. Utilisez donc ceci à votre avantage. Lancez dans des directions spécifiques pour ajuster subtilement la position de votre bateau.

5. Utilisez les remous pour la pêche en kayak

pêche en kayak remous et courant dune riviereVous pourriez penser que le courant est un cauchemar pour pêcher en kayak, mais c’est tout le contraire à condition de savoir l’utiliser à son avantage. La plupart des kayaks sont assez courts et légers pour rester entièrement en place dans un contre-courant. Cela empêche le bateau de se déplacer en aval et vous donne tout le temps nécessaire pour bien pêcher la veine de courant qui vous intéresse. Pour effectuer cela, passez devant l’endroit où vous voulez pêcher, puis rentrez dans le remous qui se trouve derrière, et pêchez autant que vous voudrez, sans même avoir à ramer.

Si vous avez une longue distance à parcourir assurez-vous avant (en consultant la météo) que le vent et la marée seront dans votre sens. Il n’est jamais bon d’avancer contre vents et marées 😉

6. N’ayez pas peur de jeter l’ancre

ancre métalique légère pour kayak et pas chereBien qu’encombrante, l’ancre peut avoir sa place dans l’équipement de pêche d’un kayak. C’est particulièrement vrai lorsqu’il y a du vent, ou au large des côtes lorsque vous voulez rester dans une zone particulière. Pour la plupart des modèles de kayak, une ancre à griffes de 1 à 2 kilos est largement suffisante. Mais attention à votre mouillage dans le courant, car le courant peut déstabiliser votre embarcation. La plupart des kayakistes de rivière utilisent en cas de problème un système de déclenchement rapide sur leurs ancres.

Disponible par ici

7. Câlinez le rivage

rivage bretonsLorsqu’il y a du vent ou du courant, il faut faire beaucoup d’efforts pour se déplacer et pêcher rajoute encore de la difficulté. Dans ce type de situations, utilisez le minuscule tirant d’eau de votre kayak à votre avantage. Au lieu de pagayer au milieu de la rivière, du lac, ou de la mer allez dans les zones peu profondes. Le courant est beaucoup moins important, et le vent et les vagues sont également atténués par les algues, la végétation et les rochers. Vous pagayerez plus efficacement et vous aurez beaucoup plus d’énergie lorsque vous arriverez à votre coin de pêche secret.

8. Apprenez à remonter sur votre Kayak

remonter sur son kayakPeut-être le plus important de tous ces conseils: Retournez-vous et remontez sur votre embarcation. Cette entraînement aura deux avantages:

  • Être prêt le jour où ça vous arrive (ça peut arriver à tout le monde, oui même à vous)
  • Voir quels sont les équipements non-attachés que vous risquez de perdre.

Entraînez-vous avec d’autres kayakistes expérimentés qui peuvent intervenir et lorsque les conditions sont bonnes.

Et puis…

N’oubliez pas les règles élémentaires de sécurité comme porter un gilet de sauvetage, prévenir que l’on part, de consulter la météo même si il fait beau et d’avoir un moyen de communication. De plus pensez à bien attacher votre matériel et notamment votre boîte de leurres.

Pour plus de conseils je vous invite à visiter l’excellent forum pecheenkayak.fr qui est une mine d’informations et aussi l’occasion de partager des sorties avec d’autres « pekeux ».

Envoyez cet article à vos amis pêcheurs !

Laisser un commentaire

Scroll to top